Comment soigner une fissure du ménisque sans opération ?

comment soigner une fissure du ménisque sans opération

Les ménisques jouent un grand rôle dans la stabilisation du genou et l’absorption des chocs. Ces fibrocartilages sont pourtant très fragiles et de nombreuses personnes sont victimes d’une fissure méniscale chaque année.

Comment soigner une lésion du ménisque sans opération ? Existe-t-il des traitements naturels ? Vous allez découvrir dans cet article les meilleures solutions pour venir à bout de vos souffrances articulaires et marcher de nouveau correctement.

Comprendre l’anatomie des ménisques pour mieux soigner votre fissure

anatomie ménisque
L’anatomie du ménisque et sa vascularisation

L’articulation du genou est dôtée de deux ménisques, interne et externe, qui servent d’amortisseurs et permettent des mouvements fluides entre le fémur et le tibia. Les chirurgiens appellent cela la congruence articulaire.

Ils sont souvent comparés à des cales et ils jouent un rôle crucial dans les mouvements des jambes. C’est pour cela qu’en cas de fissure du ménisque, toutes les activités qui impliquent d’être debout deviennent relativement douloureuses.

Il est donc important d’utiliser une genouillère de stabilisation du genou pour protéger le ménisque et éviter d’aggraver le pincement méniscal. Cette orthèse doit être portée jusqu’à la cicatrisation complète du cartilage, et vous ne devez plus sentir de craquements articulaires.

genouillère pour fissure ménisque

Les ménisques sont vascularisés par des capillaires sanguins sur l’extérieur (zone rouge), ce qui est crucial en vue de la cicatrisation d’une déchirure méniscale. En effet, les nutriments qui permettent la réparation du cartilage lesé sont transportés par le sang !

Malheureusement, la zone blanche située vers le centre du genou est avasculaire, ce qui rend les fissures du ménisque bien plus délicates à soigner sans opération.

La zone interne des ménisques bénéficie quand même de nutriments par l’intermédiaire du liquide synovial

Certains scientifiques ont démontré que les cartilages méniscaux utilisent les composants du liquide synovial pour se construire et se réparer. Cela constraste avec l’idée que les ménisques ne puissent être traités que sur leur bord extérieur.

Néanmoins, le liquide articulaire présent dans le genou est bien moins riche en nutriments que le sang, et c’est pour cela qu’il est difficile de soigner une lésion du ménisque située à l’intérieur du genou, même avec une opération comme la ménisectomie.

Vous allez donc devoir effectuer une IRM du genou pour déterminer où se trouve votre fissure au ménisque, ainsi que son ampleur. En fonction des résultats, vous allez pouvoir opter pour une intervention chirurgicale ou un traitement conservateur.

Traiter une lésion du ménisque située sur la partie périphérique

fissure méniscale traitement naturel
Fissure méniscale sur la zone périphérique, facilement traitable sans chirurgie

Chez la majorité des personnes, et en particulier chez les jeunes, les contours des ménisques cicatrisent relativement bien. C’est pour cette raison qu’il n’est pas toujours nécessaire d’opérer.

Comment traiter la fissure méniscale sans recouvrir à l’opération ?

Il existe des milliers de raisons qui peuvent vous pousser à vouloir éviter la chirurgie. En effet, si votre lésion cartilagineuse est superficielle et située sur le bord du ménisque, vous pouvez espérer de très bons résultats sans devoir subir un acte chirurgical invasif.

Mais quelles sont ces méthodes de soin ? Si le repos permet déjà une bonne cicatrisation de la fissure, celle-ci peut être améliorée des injections intra-articulaires ou des exercices de physiothérapie du ménisque que l’on va voir dans la suite de l’article.

Les injections de PRP pour faire cicatriser une fissure méniscale

injection prp menisque
L’injection de PRP, une méthode novatrice pour soigner une fissure méniscale sans chirurgie

Le PRP, ou Plasma Riche en Plaquettes, est relativement peu connu chez les patients atteints de traumatismes du genou. Pourtant, il a le pouvoir de diminuer significativement la taille de la déchirure du ménisque. On l’utilise actuellement pour traiter les ruptures partielles du LCA.

En fait, les plaquettes correspondent à des cellules présentes dans le sang et dont le rôle est de favoriser la coagulation. En augmentant le taux de plaquette via une injection PRP, on aide le corps à réparer la fissure fibro-cartilagineuse.

De plus, l’injection plaquettaire aurait la capacité d’augmenter le nombre de vaisseaux sanguins dans la zone du genou. Certains chercheurs prétendent même qu’il serait possible de vasculariser l’intégralité des ménisques grâce à cette méthode.

Vous pouvez donc soigner votre lésion au ménisque avec de simple piqûres et sans acte chirurgical. Néamoins, il ne faut pas oublier que la cicatrisation méniscale sera plus efficace si votre fissure articulaire est située en périphérie.

En pratique, comment se déroule l’injection de PRP dans le cartilage méniscal ?

Dans un premier temps, un prélèvement sanguin est réalisé. Le sang ponctionné est ensuite déposé dans une machine centrifugeuse pour récupérer le plasma.

Des plaquettes sont alors ajoutées et le plasma est injecté, sur plusieurs semaines différentes, au plus près de la fissure du ménisque. Il s’agit d’un protocole de soin dont la durée est déterminée par votre chirurgien orthopédiste.

Les blessures les plus petites se réparent en quelques semaines tandis que les déchirures plus graves nécessitent au minimum un mois pour se reconstruire.

Réparer le ménisque sans opération avec l’acide hyaluronique

De la même façon qu’avec le plasma enrichi en plaquettes, la fissure de votre ménisque peut recevoir des injections d’acide hyaluronique. Il s’agit d’une technique de soin sans opération prometteuse, mais dont l’efficacité dépend de l’état de votre genou.

En effet, lors de votre examen d’imagerie médicale, le radiologue a du vérifier s’il y avait présence de lames d’épanchement articulaire ou d’un kyste poplité.

traitement sans opération fissure méniscale

Ces anomalies du genou sont la conséquence de votre traumatisme au ménisque et correspondent à une accumulation pathologique de liquide synovial.

Si l’IRM en a révélé, alors il est possible que le cartilage de votre genou manque de liquide synovial, car celui-ci se trouve à l’intérieur de nodules. De ce fait, une injection d’acide hyaluronique serait très utile pour lubrifier l’articulation et réduire vos douleurs.

Ce liquide stimule aussi la bonne circulation des nutriments jusqu’aux cellules lésées. La cicatrisation de votre genou devient donc plus rapide mais un peu plus douloureuse.

C’est pour cela que vous pouvez prendre des antalgiques pendant les premières semaines après votre fissure méniscale. Attention toutefois à ne pas utiliser d’anti-inflammatoires, car ces derniers neutralisent tous les bienfaits de l’acide hyaluronique.

Est-il possible de soigner définitivement une fissure avec ce protocole ?

Le traitement de la lésion méniscale à base d’acide hyaluronique s’adresse en particulier aux personnes dont l’atteinte articulaire est minime.

Les infiltrations s’effectuent souvent sur 10 mois à raison d’une par mois, pour être sûr que le cartilage reste dans de bonnes conditions pour cicatriser et refermer la plaie.

Cette thérapie n’est pas recommandée pour les personnes qui veulent réparer leur fissure, si celle-ci est située vers l’intérieur du ménisque. Il en va de même pour les grands pincements longitudinaux ou les lésions profondes.

Cependant, peu importe les résultats de vos examens médicaux, les infiltrations d’acide hyaluroniques agissent comme des anti-douleurs.

La physiothérapie, une alternative à la méniscectomie

Des séances de renforcement du genou et de la jambe doivent être effectués dès que vous vous en sentez capable, avec l’aide d’un kinésithérapeute.

Effectivement, en développant vos muscles, vous pourrez marcher correctement sans souffrir, car ces derniers compenseront certaines fonctions normalement assurées par le ménisque. Vous n’avez même pas besoin d’opérer votre genou !

Pour les petites fissures, des exercices de physio peuvent être assez efficaces pour cicatriser définitivement le cartilage du ménisque.

guérir ménisque sans opération
Exercices de physiothérapie pour guérir un ménisque abîmé sans opération

Ces exercices de réhabilitation peuvent être effectués tous les jours, en plus de vos consultations chez votre kiné. Ils sont sans risque pour le ménisque et sa lésion car vous n’avez pas besoin de poids pour exercer vos muscles.

Le port d’une genouillère pour ménisque est recommandé pendant les exercices pour éviter d’aggraver les contusions et conserver une stabilité du genou.

  1. Renforcement du quadriceps : appliquez une pression vers le bas, en contractant le quadriceps, muscle essentiel de la cuisse.
  2. Mini squats : pliez les jambes et maintenez la position pendant 10 secondes. Le ménisque peut être légèrement douloureux.
  3. Levé de jambes tendues : levez et descendez vos jambes lentement. Veillez à ne pas utiliser votre genou pour lever la jambe.
  4. Levé de bassin : gardez le genou en semi-flexion et levez le bassin doucement.
  5. Levé de jambe latéral : levez la jambe où se trouve votre lésion du ménisque à la verticale pour travailler les adducteurs.
  6. Leg curl : allongez vous sur le ventre et levez vos deux jambes pour muscler les ischio-jambiers.

En outre, la rééducation chez le kiné impliquera l’utilisation de machines de musculation qu’il ne faut pas trop charger pour éviter de trop solliciter le ménisque et d’augmenter la taille de votre déchirure.

exercice kiné fissure ménisque
La presse à cuisse utilisée pour la récupération post-traumatique d’une fissure méniscale

Aussi, même si la physiothérapie permet inéniablement de réduire les symptômes de la fissure méniscale, elle ne guérit qu’indirectement le traumatisme cartilagineux.

Eh oui, vos muscles réduiront les contraintes susceptibles d’endommager le ménisque et de retarder votre guérison, mais ils n’accéléreront pas directement la cicatrisation.

Il n’empêche qu’un protocole de proprioception et de renforcement est une très bonne alternative à l’opération du ménisque et qu’il faut absolument la tester si vous ne souhaitez pas passer par le bloc opératoire !

L’argile verte pour cicatriser le cartilage

argile verte ménisque
L’argile verte pourrait permettre une cicatrisation d’une lésion du ménisque, peu importe son emplacement

L’argile verte est un matériau naturel utilisé comme traitement dans de nombreuses pathologies. Ses bienfaits thérapeutiques ne sont plus à prouver, et les traumatismes du genou comme les fissures du cartilage méniscal peuvent en bénéficier.

En fait, l’argile verte possède des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes tellement puissantes qu’elle pourrait même soigner les lésions du ménique située sur la partie non vascularisée.

Comment utiliser l’argile verte pour venir à bout de votre fissure du ménisque ?

Vous pouvez vous procurer de l’argile verte prête à l’emploi en pharmacie, puis en recouvrir la totalité de votre genou, y compris la rotule.

Laissez reposer jusqu’à ce qu’elle soit totalement sèche et répétez l’opération tous les jours. Il est aussi possible de réaliser des cataplasmes que vous laissez reposer toute la nuit.

Ses effets sont puissants et agissent en profondeur, l’argile peut donc avoir des effets sur votre entorse du ménisque. Ainsi, dès la première semaine de traitement, vous devriez déjà avoir moins mal.

Vous pouvez utiliser l’argile verte en guise de traitement sans opération, vous serez certainement agréablement surpris par son efficacité !

Le protocole RICE pour apaiser une déchirure méniscale

Les physiothérapeutes américains ont mis en place une méthode de soin des traumatismes articulaires et sportifs : le protocole RICE. C’est une excellente approche thérapeutique sans opération.

En fait, chaque lettre correspond à un mot bien précis et vous allez pouvoir utiliser chacun d’entre eux pour calmer vos douleurs et aider votre blessure au ménisque à se réparer :

  • Repos (Rest) : vous devez absolument ménager votre genou, limiter les flexions et extensions et arrêter les activités physiques.
  • Glace (Ice) : appliquez plusieurs fois par jour de la glace pour calmer l’inflammation et apaiser les douleurs chroniques
  • Compression : le port d’une genouillère est primoridal pour protéger l’articulation, booster les vaisseaux sanguins et donc aider à cicatriser l’entorse du ménisque.
  • Élévation : allongez-vous et élevez vos jambes avec un coussin quotidiennement pour renouveler le sang situé autour des ménisques.

comment soigner naturellement une fissure du ménisque

L’idéal est d’effectuer ce protocole chaque jour comme une routine de rééducation. La cryothérapie, le repos et l’utilisation d’un dispositif orthopédique sur le genou sont les points les plus importants de ce protocole, et vous pourrez constater très vite une amélioration de votre mobilité.

La formation d’une cicatrice méniscale prendra du temps pour les déchirures de grande envergure, mais les petites lésions pourront être soignées dans leur totalité avec cette méthode, sans même recourir à une arthroscopie ou une intervention chirurgicale.

Combien de temps faut-il pour guérir une fissure du ménisque ?

La durée des soins sans opération est une question que beaucoup de personnes atteintes d’une blessure au genou se posent.

En réalité, il n’y a pas de réponse précise, car le temps de cicatrisation de votre ménisque dépend de votre âge, de vos prédispositions génétiques à cicatriser, ainsi que de l’ampleur du traumatisme articulaire.

Il faut néanmoins compter minimum 1 mois pour retrouver une vie normale après une atteinte du cartilage méniscal. Ce délai peut toutefois varier en fonction du type de fissure au ménisque.

type fissure ménisque
Les différents types de fissures du ménisque

Les fissures dégénératives, longitudinales, complexes et en lambeau sont les plus difficiles à soigner. Demandez-donc à votre chirurgien ou à votre médecin le type qui correspond à votre fissure méniscale.

Si vous n’avez pas l’une de ces fissures de grande taille, alors vous pouvez espérer une cicatrisation complète de votre ménisque, en 1 à 3 mois, sans même recourir à l’opération.

Cependant, si vous avez une entorse grave, une méniscectomie devrait être envisagée, car elle permettrait une convalescence plus rapide qu’un des traitements conservateurs évoqués dans cet article.

Conclusion : dois-je soigner mon ménisque sans acte chirurgical ?

Le ménisque est constamment sollicité, même pendant la marche, car il agit comme une charnière dans le genou. Pour éviter des souffrances quotidiennes à cause de votre fissure, il est important de choisir le bon traitement.

A partir de 60 ans, l’opération du ménisque est déconseillée car elle met en danger la santé du patient qui n’est plus forcément très actif et mobile.

Les méthodes de soin abordées dans cet article sont donc préconisées pour les personnes âgées, mais aussi les jeunes qui ne peuvent pas se permettre de prendre des congés maladie. La fissure du ménisque se soigne d’ailleurs relativement bien chez les sportifs.

Néanmoins, si votre déchirure au ménisque est importante ou si vous avez du mal à marcher (instabilité du genou, douleurs constantes), l’opération du ménisque semble être la bonne solution, même si vous êtes jeune…

ⓘ L’avis des experts : prenez le temps de choisir la meilleure façon de soigner votre problème de genou en analysant les avantages et inconvénients des différents traitements. Dans tous les cas, il ne faut laisser la fissure s’agrandir, au risque de développer d’autres maladies comme l’arthrose.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *